Thursday, June 25, 2015

Le long de l'Hudson

En visionnant le film "Northwest passage" et à la relecture en français des règles de M&T (Merci Fred), je mes suis dit que, suite à la fabrication de la rivière, nous pourrions peut être utiliser des embarcations. Enfin, la rivière ne sera plus seulement un terrain difficile mais aussi un terrain "accélérant" pour les troupes équipée de bateaux.

J'ai donc fabriqué deux barques en balsa pouvant contenir chacune six figurines (l'idée est que deux barques puissent convoyer une unité de dix figurines et un éventuel officier).

En exemple mes bretons des compagnies franches

Les Hurons, suite et fin

Voici donc mes derniers Hurons, ce qui porte leur nombre à 24, ou 36 si l'on rajoute à ce nombre mes Mohawks
Petite entorse à mes habitudes, ces figs sont des "Galloping Major". Cela donne un peu de variété à l'ensemble. Par contre, il faut reconnaitre que la finesse de sculpture ne vaut pas celle de "Conquest". C'est la raison pour laquelle j'ai "noyé" l'aspect trop lisse par des tatouages divers.

Des Conquest, toujours aussi belles.

Monday, June 15, 2015

Les Compagnies Franches de la Marine, suite et fin.

 Ca y est, je viens de terminer ma deuxième unité des Compagnies Franches de la Marine poussant ainsi les effectifs à seize marins

Voici l'uniforme des marins lorsqu'ils arrivèrent en Nouvelle France. Il restera celui de mes officiers et portes drapeaux.
Après quelques années de petite guerre, les marins avaient appris à combattre comme les indigènes. Ils abandonnèrent bien vite leur pantalons et leur souliers au profit de leggings et de mocassins. Le tricorne fut lui aussi délaissé au profit des bonnets plus chauds et moins gênant lorsque l'on doit courir.
 Voici mon contingent au complet qui sera découpé en deux unités de huit marins.
 Le premier est composé de figs Conquest et d'un continental Perry en guise de porte étendard.
Idem pour la deuxième mais avec un officier de chez Galloping Major
Voilà l'exemple d'un détournement de figurine. Un minutman continental est devenu marin après un passage au green stuff. Sculpture d'un bonnet et de leggings indiens.

Thursday, June 4, 2015

Encore des Redcoats

Et voilà une nouvelle unité de réguliers pour grossir les rangs de l'armée du roi Georges : Des fusiliers du 15th régiment of Foot.




Wednesday, May 27, 2015

Le regiment du Berry

Voilà une nouvelle unité pour les forces de notre bon Roy Louis XV. Une unité du regiment du Berry. Vivant à Bourges, ville où étaient enregistrées les compagnies du Berry, je voulais faire honneur à notre région. Il se trouve accessoirement que nos berrichons eurent leur place dans la guerre de sept ans, notamment à Québec.


 Voila donc une unité commandée par le sergent Dubois


Les figs sont des continentaux plastique de chez Perry commandés par un sergent métal Perry.

Thursday, May 21, 2015

Grenadiers de France

 Et voilà enfin la première troupe régulière Française : Les grenadiers de France. Une troupe régulière (2 cartes de 2 actions) traitées comme de l'élite (la carte "En avant les gars" en plus, soit 5 actions par tour).  De gauche à droite, le capitaine Maubois, le porteur des couleurs et deux tambours.

Six grenadiers lourdement équipés. Ils ne portent plus la livrée blanche et rouge des régiments du Berry car depuis 1749, leur bataillon a comme tous les bataillons de grenadiers régionaux, rejoint le Corps de grenadiers de France.

Monsieur de Preville et le capitaine Maubois s'entretiennent sur l'avancée du bataillon de Menou Dumée. Certains officiers ont abandonné le tricorne pour porter le bonnet d'ourson.

Tuesday, May 12, 2015

The Roger's Rangers : The end

Ca y est, je viens de terminer mes rangers ; Deux unités de sept irréguliers accompagnés par le major Roger.
Le black à la gauche du lieutenant se nomme Jacob, surnommé "The Duke" car il portait une chemise de soie blanche et des leggins bleu. Il fut affranchi par le major Roger qui en fit un de ses plus fidèles soldats (fait historique). Il se dit que lors d'une permission, Jacob qui fut capturé par les forces de l'ordre qui ne croyaient pas qu'il fut un homme libre. Le major Roger se préparait au raid de St Francis et refusait de partir sans Jacob. Il écuma les prisons jusqu'à retrouver son ami et le libérer.

Les figurines sont des Conquest miniatures et quelques Galloping Major.


Le major Robert Roger en uniforme (Galloping Major)